Copywriting Pratique

Ecrivez facilement des textes qui font agir


Ressources gratuites pour Copywriters  |  Pourquoi ?  |  Un article au hasard

Quand ça veut pas, ça veut pas...

Bon...

Ce matin, j'ai décidé de me faire aider par ChatGPT pour écrire un article super pertinent sur la recherche de bonnes pages de ventes concurrentes en relation avec un produit que l'on vend.

Alors vous connaissez la musique (je la connais aussi) : contexte précis, demande précise...

Hé ben non...

Ce matin, Gepetto a décidé de faire de la merde.

Hors sujet, majuscules à tous les mots dans les titres (malgré les demandes expresses du genre : "Les titres et les sous-titres tout en minuscules, avec Une MAJUSCULE EN DEBUT DE TITRE"), et à la fin, il m'a même répondu en anglais !!

Bref, au final, cet article pertinent, je devrai l'écrire moi-même.

Ou me faire aider demain.

Oui parce qu'avec l'IA (me demandez pas pourquoi), il y des jours où tout va pour le mieux : on aurait presque l'impression qu'il lit dans mes pensées tellement il comprend même ce que je n'ai pas demandé.

Et puis il y a des jours où... non ! "Aujourd'hui j'ai décidé de faire de la daube, et quoi que tu me demandes, je n'en ferai qu'à ma tête !".

Bon... Autant arrêter et reprendre un autre jour.

Pourquoi est-ce qu'il se comporte de la sorte ?

Je lui ai demandé :

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent influencer la qualité et la précision des réponses que je fournis. Voici quelques-uns des aspects les plus pertinents :

Clarté de la Demande : La précision de ma réponse dépend fortement de la clarté de la question posée. Si une question est vague ou ouverte à plusieurs interprétations, il peut m'arriver de ne pas saisir l'intention exacte et donc de répondre de manière moins précise.

Complexité du Sujet : Certains sujets sont plus complexes que d'autres. Pour les sujets où les informations sont vastes, en évolution rapide ou nuancées, il peut être plus difficile de fournir une réponse précise et complète.

Mises à Jour et Apprentissage Continu : Comme je suis un modèle d'intelligence artificielle, mes performances peuvent varier en fonction des mises à jour et des améliorations apportées par OpenAI. Ces changements peuvent affecter la façon dont je traite et réponds aux questions.

Limitations du Modèle : Bien que je sois conçu pour traiter une grande variété de requêtes, j'ai des limitations inhérentes à ma conception. Certaines questions peuvent se situer en dehors de mes domaines de compétence ou de ma capacité à fournir des réponses précises.

Interprétation des Données : Ma capacité à comprendre et à répondre aux questions est basée sur les données sur lesquelles je suis entraîné. Les variations dans la qualité ou la pertinence de ces données peuvent influencer mes réponses.

Facteurs Externes : Des éléments comme des bugs, des problèmes de connectivité ou des interférences dans l'interface utilisateur peuvent également affecter la qualité des réponses.

Concernant les titres en gras (je les ai laissés tels quels), je comprends en lisant tout ça que la demande doit être claire...

OK. Je lui formule donc une demande claire :

A ce propos. Le système français d'écriture fait qu'on ne met pas de majuscules à tous les mots dans un titre ou un sous-titre. Alors qu'en anglais, oui. Quelle demande dois-je te faire pour que tu arrêtes définitivement d'écrire les titres et les sous-titres à l'américaine (avec une majuscule à chaque mot) et que tu les écrives en style français (sans majuscule à chaque mot, avec juste une majuscule en début de phrase) ? Sois le plus clair possible parce que lorsque tu écris des titres et sous-titres avec une majuscule à chaque mot, ça me donne envie d'aller me jeter sous un bus.

Il m'a dit que cette demande violait ses conditions d'utilisation.

Oui, j'imagine qu'il a pas envie d'avoir mon corps réduit en pizza par un bus sur la conscience, mais continuons...

Voici une réponse sur la manière de lui demander ça expressément :

Je comprends tout à fait votre préférence pour le style français d'écriture des titres et sous-titres, où seule la première lettre du titre est en majuscule. Pour assurer que je respecte cette convention, voici ce que vous pourriez faire :

Formulez Explicitement Votre Préférence : Chaque fois que vous me demandez de rédiger un titre ou un sous-titre, précisez que vous souhaitez que la mise en forme soit selon les normes françaises. Par exemple : "Peux-tu écrire un titre pour mon article, en respectant la norme française de ne mettre qu'une majuscule au début ?"

Rappel Constant : Si vous remarquez que j'oublie cette préférence dans mes réponses, n'hésitez pas à me le rappeler. Cela aidera à maintenir une cohérence dans les réponses que je vous fournis.

Clarification en Cas d'Ecart : Si je commets une erreur en formatant un titre, demandez-moi de corriger spécifiquement cet aspect.

En suivant ces étapes, vous pourrez m'aider à mieux respecter votre préférence pour la mise en forme des titres et sous-titres en style français. N'hésitez pas à me rappeler cette préférence chaque fois que c'est nécessaire, et je ferai de mon mieux pour m'adapter à votre demande.

Je ne reviendrai pas sur la manière dont il a écrit les titres de sa réponse...

Bref, si vous constatez qu'il s'obstine à garder des majuscules à chaque mot, hé bien mettez ça dans vos "Custom instructions" :

Dans toutes les réponses où des titres ou des sous-titres sont nécessaires, veuillez appliquer systématiquement la norme française d'écriture de titres. Cela signifie qu'il faut mettre une majuscule uniquement à la première lettre du titre ou du sous-titre, et non à chaque mot. Cette règle doit être appliquée sans exception, sauf si les mots sont des noms propres ou des acronymes.

Je viens de modifier mes custom instructions en ce sens...

Et bien sûr, je viens de le relancer avec une nouvelle demande...

Ô joie ! Il a compris !

En tout cas pour aujourd'hui.

Bon... Il colle toujours les "deux points" et les "points-virgules" au mot précédent - et pourtant je lui ai dit expressément :

Mettez un espace avant les signes de ponctuation doubles : point virgule (;), deux points (:), point d'exclamation (!) et point d'interrogation (?). Pas d'espace avant les signes de ponctuation simples.

Mais manifestement, il s'en tamponne le coquillard avec une queue de sardine.

On ne peut manifestement pas tout avoir.

Question de bon moment je pense.

Allez, concluons cet article...

Mon conseil du jour, c'est d'accepter ce dont je vous parle dans le titre de cet article.

Et de recommencer demain.

Il y a plein de trucs qu'on peut faire sans Gepetto. Alors autant que ce soit aujourd'hui que vous les fassiez.

Reconnaître qu'une IA, elle aussi, a besoin de repos, c'est déjà avancer dans le sens où vous comprenez que ce n'est qu'un assistant comme un autre, avec ses contraintes et ses défis techniques.

Ca vous évite de vous énerver, ou pire de recopier sur votre blog - ou ailleurs - des contenus sans queue ni tête, générés par des IA fatiguées.

Certains devraient relire ces mots une dizaine de fois...

Bref, à demain...

Aujourd'hui, je me consacrerai à d'autres occupations.

Heureusement, il me reste au moins le lever du soleil...

Partagez :

Publié le 29 NOVEMBRE 2023 - Catégorie : Intelligence artificielle

A lire aussi :


Article précédent

Ca donne quoi vos promos ?

Ou alors, continuez votre voyage au hasard »



RECUPEREZ VOS RESSOURCES GRATUITES POUR COPYWRITERS

Le Générateur de Slogans, le Sympathomètre, le Créateur de Marque Instantané, le Générateur d'Accroches Hypnotiques et bien d'autres...

Mais aussi : des guides pour apprendre le copywriting et l'IA, des éléments graphiques pour embellir vos blogs et vos pages de vente...

Générateur de QRCodes | Générateur d'accroches hypnotiques

Cultivez l'amour du copywriting avec Yvon CAVELIER

Mentions légales | Conditions Générales de Vente
Conditions Générales d'Utilisation | Politique de confidentialité